abril 16, 2024

Novak Djokovic atteint sa dixième finale du tournoi en éliminant facilement l’Américain Ben Shelton

Avec lui, les statistiques évoluent très vite. Le Serbe Novak Djokovic s’est qualifié sans trembler, vendredi 8 septembre, pour la dixième finale de l’US Open de sa carrière − record de Bill Tilden égalé − en battant en trois sets l’Américain Ben Shelton, 6-3, 6-2, 7-6 (7/4).

Il tentera, dimanche, face au tenant du titre Carlos Alcaraz ou au lauréat 2021 Daniil Medvedev, de remporter son 24e tournoi du Grand Chelem pour égaler le record absolu de Margaret Court. Le joueur, qui est assuré, à 36 ans de redevenir numéro 1 mondial à l’issue de la compétition, vise un quatrième trophée à Flushing Meadows, où il s’est imposé trois fois (2011, 2015 et 2018). Il porte en outre à 36 son record de finales en Grand Chelem, avec désormais cinq longueurs d’avance sur Roger Federer.

Vendredi, le toit du court Arthur-Ashe a été fermé préventivement en raison de risques de pluie durant toute la journée et la climatisation assurait une température jouable. Contre toute attente alors qu’il affronte un Américain, Djokovic a été fortement applaudi à son entrée sur le court et lors de la présentation des joueurs.

Lire aussi : US Open : Ben Shelton, le nouvel artilleur du tennis américain

Finaliste des quatre tournois du Grand Chelem de 2023

D’entrée de jeu, Shelton, 47e mondial, s’est montré très agressif, en particulier sur les deuxièmes balles de service de Djokovic. Mais le Serbe a dominé à l’échange et réussi le break pour mener 4-2. Il a confirmé à 5-2 sur un ace. Puis, après avoir manqué quatre balles de set sur le service de Shelton, le Serbe a conclu sur sa cinquième, sur son service. Au total dans ce premier set, l’Américain n’a gagné que cinq points sur le service de Djokovic, dont trois dans le dernier jeu.

Djokovic a dominé encore plus nettement le deuxième set en prenant deux fois le service de son adversaire, pourtant son arme principale, sans avoir eu à défendre lui-même la moindre balle de break. A partir de 2-2, Djokovic a remporté six jeux d’affilée pour empocher le deuxième set et se détacher 2-0 dans le troisième.

Lire aussi : US Open : Aryna Sabalenka rejoint Coco Gauff en finale à New York, un match du tournoi interrompu par des militants écologistes

Alors que Djokovic a semblé devoir s’imposer sans plus de résistance, Shelton a néanmoins débreaké et repris de l’assurance avec quelques énormes coups droits et services (dont un à 145 mph, soit 233 km/h). Le Serbe a néanmoins servi pour s’imposer à 6-5 mais, malgré une balle de match, il a permis à Shelton de débreaker en envoyant un smash dans le filet. Puis il s’est fait une nouvelle petite frayeur dans le tie-break où, menant 5/1, il a laissé Shelton revenir à 5/4 avant de conclure et s’offrir une nouvelle finale.

C’est la troisième fois dans sa carrière que Novak Djokovic atteint les finales des quatre tournois du Grand Chelem lors de la même saison (après 2015 et 2021), s’imposant à l’Open d’Australie et Roland-Garros.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Roland-Garros 2023 : Novak Djokovic, héros seul contre tous, et désormais seul au monde

Le Monde avec AFP