marzo 1, 2024

Max Verstappen remporte à Monza sa dixième victoire consécutive, un record

Les Grands Prix de Formule 1 se suivent et se ressemblent avec, invariablement chaque week-end une victoire de Max Verstappen. Mais dimanche 3 septembre, le pilote néerlandais, solide leader du championnat du monde, a remporté à Monza en Italie, 14manche de la saison, son dixième Grand Prix d’affilée, un record.

Le double champion du monde en titre a devancé son coéquipier chez Red Bull Sergio Pérez et la Ferrari de l’Espagnol Carlos Sainz, qui s’était élancée en pole position sur l’autodrome de Monza, le fief de la Scuderia.

Parti en pole devant une marée rouge toute acquise à la cause Ferrari, Sainz aura résisté 14 tours (sur 51) à la surpuissante Red Bull de Verstappen, deuxième sur la grille. Relégué en deuxième position, Sainz s’est ensuite fait reprendre par Pérez à l’entame du 46e tour, avant d’entamer une lutte fratricide pour la 3e place avec son coéquipier Charles Leclerc. Le Monégasque termine finalement 4e, devant les deux Mercedes de George Russell, 5e et Lewis Hamilton, 6e.

Lire aussi : Formule 1 : Charles Leclerc, un surdoué au destin contrarié

La victoire de Verstappen – la 12e en 14 courses disputées cette saison – permet au Néerlandais d’effacer le record du quadruple champion du monde allemand Sebastian Vettel (neuf victoires consécutives en 2013) – record qu’il avait égalé la semaine dernière chez lui à Zandvoort, lors du GP des Pays-Bas.

Au championnat des pilotes, le pilote Red Bull compte désormais une avance de 145 points sur son dauphin Pérez, seul autre pilote à s’être imposé en GP cette saison (en Arabie saoudite puis en Azerbaïdjan).

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Formule 1 : Alpine-Renault change d’hommes et de stratégie après une première partie de saison ratée

Le Monde